Conférence 2012
------
Dernières nouvelles
"Le mystère du capital" d'Hernando De Soto sous le feu de la critique
Le réchauffement climatique présente-t-il des avantages?
Gaz de schiste aux États Unis: trois raisons de se réjouir
Gérer les forêts et Parc Nationaux américains dans un contexte de crise ...
Pour sauver les océans...comment échapper à la Tragédie du libre accès ?
Philosophie verte: comment penser sérieusement l’avenir de la planète
“L’eau entre règlementation et marché”, sous la direction de Max Falque
Inondation : la faute à la politique, pas au climat !
Harmoniser la liberté, l’écologie et la prospérité en 2014
Le gaz de schiste aux Etats Unis.....une nouvelle ruée vers l’or ?
Max Falque sur l'écologie de marché
“Ecologie et immigration: même rhétorique ?”
Bonne année 2014
Faut-il brûler les stocks d'ivoire pour sauver les éléphants ?
“Est-ce que la destruction des stocks d’ivoire sauve véritablement les é...
 
Elinor Ostrom: une approche modeste pour faire face au changement climatique


Le 18 octobre 2012 - Dans cet article E. Ostrom démontrait que les difficultés sinon l'échec de la mise en oeuvre du Protocole de Kyoto peuvent être surmontés. En effet il est vain d'attendre des résultats de politiques globales. Il convient au contraire d'adopter une démarche à plusieurs niveaux (multi-scale approach) en partant de la base.. A long terme la solution c'est la modification des comportements quotidiens des citoyens, entreprises et pouvoirs publics qui importe. Cette approche encourage l'expérimentation aux divers niveaux de décision et la mise au point de méthodes d'évaluation des coûts et bénéfices des stratégies pour les différents écosystèmes S'en remettre aux solutions internationales est une perte de temps et d'argent.
 
 top